Les archives historiques du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques ATHÈNES 2004 sont prêtes d’être exposées

Les archives historiques du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques ATHÈNES 2004 sont prêtes d’être exposées, couvrant la période allant de la candidature jusqu’à l’achèvement de l’organisation des Jeux.

Les archives historiques du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques ATHÈNES 2004 sont prêtes d’être exposées, couvrant la période allant de la candidature jusqu’à l’achèvement de l’organisation des Jeux.
Les archives historiques est logé dans les installations de l’Académie Internationale Olympique à Olympie, dans une salle de 420 mètres carrés et comprend riche matériel imprimé, audio-visuel et numérisé, ainsi que des objets officiels des Jeux Olympiques d’Athènes.

La tâche d’établir les archives historiques AthÈnes 2004 était entièrement financée par un don du Comité International Olympique (CIO), auquel appartiennent ces archives, tandis que la mise en œuvre a assumé la société à but non-lucratif «Archives Historiques ATHÈNES 2004», qui était fondée pour cette raison.

Les archives s’adressent à la mémoire collective et deviennent un outil utile pour le rechercher de l’avenir, constituant la conclusion, 10 ans après, des Jeux Olympiques d’Athènes.
À l’achèvement de toutes les organisations des Jeux Olympiques, les archives historiques de chaque Comité d’Organisation des Jeux, à savoir ceux concernant la préparation et le fonctionnement des jeux, deviennent la propriété du Comité International Olympique.

En particulier dans le cas de la Grèce et en vue des relations historiques du pays avec l’institution des Jeux Olympiques, en ce qui concerne l’ATHÈNES 2004, le CIO a accepté que les archives restent dans le pays. À cette fin, le CIO, par son Président de l’époque, M. Jacques Rogge, a entrepris de financer le traitement et la création des archives historiques des Jeux Olympiques d’Athènes 2004.

La société à but non-lucratif «Archives Historiques ATHÈNES 2004» a entrepris de mettre en œuvre cette tache. Le projet a démarré en mai 2013 et a été achevé en juin 2014. Avec l’accord du président de l’Académie Internationale Olympique, M. Isidoros Kouvelos, et du Président du Comité Olympique Hellénique, M. Spyros Kapralos, et après une décision prise à l’unanimité par l’Assemblée plénière du COH, on a concordé le logement des archives dans les installations du Comité Olympique Hellénique, à l’Académie Internationale Olympique à Olympie.

Le matériau sélectionné a été organisé, numérisé, le cas échéant, et sauvegardé sous forme électronique ou physique, afin de le protéger de dommages, afin d’être facilement récupérable pour une utilisation ultérieure.
L’Académie Internationale Olympique a accordé la salle Otto Szymiczek, 420 m², qui a été divisée et était transformée à : une salle de conférences de 110 personnes avec l’équipement complet, et une salle des archives 195 m², composée d’un site d’exposition qui loge des objets authentiques archivistiques et d’une salle d’étude et de recherche des archives numérisés.
Après l’achèvement du projet, le montant du budget initial qui est resté inutilisé, avec l’autorisation du Comité International Olympique, est utilisé pour l’amélioration des installations et des infrastructures de l’Académie Olympique.

La «salle des expositions archivistiques» hôte des objets originales caractéristiques et représentatives des Jeux de 2004, organisés par sujet. Ceci permet au visiteur et l’érudit d’avoir un contact visuel direct avec des objets authentiques et les symboles des Jeux.

Unités thématiques des expositions :

La torche Olympique et le relais de la flamme Olympique avec des documents pertinents des images, des photographies, des posters.
Les médailles Olympiques avec des images et des photographies pertinentes.
Les cérémonies d’Ouverture et de Clôture avec des photographies et du matériel.
Présentation des archives représentatives des plans d’opérations des installations sportives, des plans architecturaux mais aussi une série électronique complète à l’usage de Panel TV.
Les objets Olympiques authentiques sélectionnés.
Le matériel sélectionné commémoratif et de collection, avec des pins caractéristiques et d’autres objets.
Les mascottes et les pictogrammes des sports.
L’exposition / promotion du matériel archivistique de communication, d’image et d’identité (posters officiels, messages de Jeux, pictogrammes, image des Jeux, etc.)
La présentation de l’uniforme du personnel payé et volontaire.
Panel TV avec sélectionné matériel audiovisuel.
Ces documents font partie d’un matériel archivistique spécialement large. Ainsi, on a sélectionné le matériel archivistique qu’on a numérisé.

Infrastructure – Installations – Soutien

Dans la salle des archives, il y a une salle d’étude avec 4 positions d’ordinateurs, grâce aux quelles un maximum de 4 utilisateurs /chercheurs individuels ont accès aux fichiers numérisés simultanément.
Il y a aussi de connexion avec un écran mural si l’utilisateur veut voir quelque chose en grand format (par ex. une vidéo) ou dans le cas qu’une groupe d’utilisateurs veut voir quelque chose. Dans le cas de vues collectives, on a prévu une espace pour au moins 12 personnes de plus.

À coté des positions pour les vues électroniques il y a la bibliothèque qui comprend toutes les versions originales et les documents d’Athènes 2004 qui sont aussi numérisés. Cette disposition nous permet de voir/étudier/identifier le même matériau en forme numérique – électronique ainsi que en forme physique originale.

Dans la salle il y en a deux bureaux en plus avec huit (8) positions pour l’étude des éditions originales, authentiques et le reste des documents.