Isidoros Kouvelos

Le président de la Fédération Hellénique des Amis de la Lutte, M. Kostas Thanos, a décerné au président de l’Académie Internationale Olympique, M. Isidoros Kouvelos, le prix d’offre au Mouvement Olympique.

Le président de la Fédération Hellénique des Amis de la Lutte, M. Kostas Thanos, a décerné au président de l’Académie Internationale Olympique, M. Isidoros Kouvelos, le prix d’offre au Mouvement Olympique.
Le président de la fédération, M. Kostas Thanos, a souligné: «Je veux me référer spécialement à M. Kouvelos et le féliciter cordialement pour son travail en ce qui concerne la promotion du Mouvement Olympique».
Le président de l’AIO, M. Isidoros Kouvelos, a indiqué l’importance de l’aide de la fédération sur la promotion du Mouvement Olympique aux jeunes enfants à travers les programmes de l’Académie Hellénique Olympique: «La Lutte assiste à l’effort de l’Académie Hellénique. Elle est prés de nous pendant tous nos programmes avec des champions des Jeux Olympiques, des vétérans mais aussi des athlètes actifs.

Parce que les enfants doivent avoir des modèles. Le rôle du champion des Jeux Olympiques ne termine pas quand il gagnera la médaille ou quand il conquerra une place. Son rôle commence quand il gagnera la médaille. Il aura le devoir de retourner une partie de ceux qu’il a gagné par la pratique des sports. Une partie de ceux que l’état lui a offert. Il est obligé d’approcher les jeunes et de les enseigner. Toutes les personnes de la lutte sont à côté. Ils supportent l’œuvre de l’Académie », M. Kouvelos a souligné.

Il a conclu: «La Lutte offre un œuvre très important. Il n’y aurait pas du Mouvement Olympique sans la lutte et le course. En 2013 nous nous sommes battus pour l’évident : pour que la lutte reste au programme Olympique. La Fédération Internationale a fait beaucoup des fautes. Maintenant tout va bien. Le sport historique, spécialement en Grèce, doit suivre les pas des nos champions des Jeux Olympiques, de Galaktopoulos, de Miyakis et de tous les autres. Il faut continuer la production avec des nouveaux athlètes pour créer des nouveaux modèles pour la jeunesse.»