La cérémonie d’allumage Sochi 2014

Apollon, dieu du soleil, une fois de plus, a généreusement envoyé ses rayons de lumière sur le site sacré d’Olympie pour allumer la flamme olympique pour les 22ème Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi en 2014.

La cérémonie, organisée par le Comité Olympique Hellénique, a été suivi par des milliers de spectateurs qui ont profité du beau temps et ont vu la naissance de la Lumière sacrée des mains de la Grande Prêtresse Ino Menegaki, tandis que le président du CIO Thomas Bach a également assisté à la cérémonie, pendant son premier voyage olympique après son élection à la tête du CIO.

La cérémonie a commencé avec des dizaines d’écoliers de la région formant les cinq anneaux olympiques et le chœur de l’OTE qui a chanté l’hymne Olympique, russe et grec. Après l’allumage de la flamme au Temple d’Héra, les prêtresses ont effectué une danse dans le Stade Antique, inspirée par la chorégraphe Artemis Ignatiou.

La grande prêtresse a remis la flamme au premier relayeur, le champion de ski Yiannis Antoniou, qui a couru dans le stade et a remis le feu sacré au deuxième relayeur, le Russe Alexander Ovechkin.

Le sous-secrétaire d’État aux Sports M. Ioannis Andrianos, en représentant le gouvernement, a aussi assisté à la cérémonie, tandis que le Président de l’Académie Internationale Olympique M. Isidoros Kouvelos et les Membres du CIO Lambis Nikolaou, Vitaly Smirnov, Alexander Joukov, Shamil Tarpischev, Alex Gilady.

Le HOC président, Spyros Capralos a déclaré dans son discours: “Les émotions que sont nées par la cérémonie d’allumage sont chaque fois si intenses, les moments tellement unique qui laissent leur marque sur nous pour la vie. Un message commence son parcours par l’Olympie en Grèce, et sera propagé à l’ensemble de l’humanité. Le message éclairé par la flamme des Jeux Olympiques est un message de paix et de fraternité des peuples. Nous croyons que le sport et l’olympisme contribuent à l’amélioration de notre monde à travers des initiatives qui reportent le dialogue, la réconciliation, la compréhension mutuelle et la solidarité. Cette cérémonie, la naissance de ce feu sacré, symbolise de manière unique ce message. Le Comité Olympique Hellénique a le plaisir et l’honneur de souhaiter la bienvenue, sur ce site unique pour la famille olympique, au Président du Comité International Olympique Thomas Bach, lors de son premier voyage olympique après sa récente élection à Buenos Aires. Nous saluons l’élection digne du champion olympique Thomas Bach à la position la plus élevée du mouvement olympique et nous lui souhaitons plein succès dans sa tâche. La connaissance approfondie du docteur Bach des questions olympiques et son dévouement au Mouvement, ainsi que de sa contribution à la famille olympique, garantissent une excellente présidence.”

Le président du CIO a souligné : “Pierre de Coubertin, dont le cœur repose ici, dans l’antique Olympie, a redécouvert, après plus de 1500 ans, ce cadeau exceptionnel des peuples grecs à la culture humaine. Il a revitalisé et développé l’idée des Jeux Olympiques et, avec la Grèce, il l’a offerte au monde entier en 1896. C’est pourquoi nous ressentons en particulier ici, dans l’antique Olympie, le souffle de l’histoire des civilisations. Mais nous sentons aussi que nous avons la responsabilité de l’avenir du patrimoine culturel que sont les Jeux Olympiques et leurs valeurs. La flamme qui va être allumée aujourd’hui par le soleil grec accueille cet engagement d’avoir une fête pacifique pour le présent –les flambeaux vont la porter dans l’avenir olympique. Ainsi, le relais de la flamme olympique deviendra un message des valeurs olympiques d’excellence, d’amitié et de respect sans aucune discrimination. Ce message touchera et inspirera, au cours des prochains mois, des hommes et des femmes de tous les milieux. Le stade olympique de Sotchi sera le but et le point fort de ce voyage, le 7 février 2014. C’est là que la flamme olympique rappellera à tous les athlètes, participants et spectateurs nos valeurs olympiques.”