La cérémonie d’ouverture de la 57e Session Internationale pour Jeunes Participants sur la colline de la Pnyx

Au cours d’une simple cérémonie qui préserve les traditions, la philosophie et les valeurs de l’esprit olympique, le président de l’Académie Internationale Olympique, M. Michael Fysentzidis, a déclaré l’ouverture des travaux de la 57e Session Internationale pour Jeunes Participants sur la colline de la Pnyx.

La session, qui se terminera le 1er juillet, a accueilli 153 jeunes de 88 pays. Le sujet principal de la session est: «Gouvernance au sport et le Mouvement olympique» et son sujet spécial: «Éthique, éducation et gouvernance au sein du Mouvement olympique».

Le sous-ministre de la Culture et du Sport Georgios Vasileiadis, la membre du groupe parlementaire de la Nouvelle Démocratie Anna Karamanli, les membres d’honneur du CIO Lambis Nikolaou et l’ancien roi de Grèce Constantin, le vice-président de l’Académie Internationale Olympique Athanassios Strigas avec les autres membres de l’Éphorie de l’AIO, le président du Comité Olympique Hellénique Spyros Capralos, le secrétaire général du Comité Olympique Hellénique Manolis Kolympadis, le président de l’Union Européenne de Taekwondo Thanassis Pragalos, l’ex-ministre et membre du COH Fani Petralia, des membres du COH, la grande prêtresse de la flamme olympique Katerina Lechou, la chorégraphe des cérémonies de la flamme olympique Artemis Ignatiou, le membre du conseil d’administration de Stoiximan, parrain de l’AIO, Ioannis Spanoudakis et de nombreuses personnalités du monde du sport, de la politique et de la culture ont assisté à la cérémonie.

Au cours de la cérémonie, M. Ser Miang Ng, membre du Comité International Olympique pour le Singapour, a reçu la distinction honorifique «Olympie» et l’Académie Nationale Olympique de la République de Corée a reçu la distinction honorifique “Athéna”. En outre, M. Gordon Tang a été honoré de la distinction honorifique “Athlon Megalis Choregias” pour son soutien à l’œuvre de l’AIO.

Le président de l’AIO, M. Michael Fysentzidis, a souligné dans son discours: «Chers participants, il est clair que la bonne gouvernance du Mouvement olympique se reflète dans ses visions, ses idées, ses structures et ses fonctions. C’est l’affaire de nous tous! Il ne faut pas l’oublier! Surtout pour vous, les jeunes, la bonne gouvernance doit être une affaire de vie. C’est vous l’avenir du Mouvement olympique. Ce Mouvement compte sur vous, lorsque vous retournerez dans vos pays et œuvrerez à sa promotion.

Le lieu sacré dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui est le berceau de la démocratie et du respect de la dignité humaine. Inspirons-nous de ce site, déployons nos antennes dans un lieu et un paysage qui nous enseignent par leur silence la valeur séculaire de la démocratie, de l’eurythmie et de la vertu. Je souhaite à tous, de tout cœur, un agréable séjour à Athènes et à Olympie, et je suis certain que votre participation à cette Session éclairera les aspects multiples de la réflexion liée à la bonne gouvernance du Mouvement olympique.»

Le membre honoraire du CIO, Lambis Nikolaou, a transmis les souhaits du président du Comité International Olympique, Thomas Bach, pour les travaux de la 57e session et a déclaré: «À travers l’Agenda olympique 2020, feuille de route stratégique sur son avenir, le Mouvement olympique répond à ces attentes de la société.

Les réformes de l’Agenda olympique 2020 se focalisent sur trois piliers principaux: la durabilité, la crédibilité et la jeunesse. Les deux derniers sont davantage associés à notre réunion ici. Pour toute organisation sportive, la crédibilité signifie en premier se tenir au niveau des normes que nous avons fixées pour les autres. Si nous attendons un comportement éthique sur le terrain de jeu, nous sommes les premiers à devoir faire preuve d’un comportement éthique dans nos activités.

La bonne gouvernance, ce n’est pas seulement la bonne chose à faire; elle est essentielle pour la viabilité à long terme du Mouvement olympique. C’est pourquoi elle fait désormais partie des principes fondamentaux de l’Olympisme.»
Le sous-ministre de la Culture et du Sports Georgios Vasileiadis a souligné: «La dynamique croissante du mouvement sportif à l’échelle mondiale a clairement montré que le sport est un moyen de développer la personnalité.

L’objectif de tous, aussi bien dirigeants sportifs que ceux qui constituent l’édifice sportif, devrait être d’organiser, du mieux que possible, les fonctions et les structures qui facilitent la pratique sportive, qu’il s’agisse des simples citoyens qui font du sport amateur ou des sportifs professionnels de haut niveau.

L’amélioration des conditions suppose une politique sportive responsable et conséquente, qui traitera le sport comme un organisme vivant et valorisera les ressources humaines à tous les niveaux, en mettant l’accent sur l’éducation de ses membres et la correction des mauvaises pratiques.»

Le président du Comité Olympique Hellénique, Spyros Capralos, a également adressé les participants et a souligné: «Chers participants, vous avez ici une chance unique d’entamer un dialogue universel – ici en Grèceet dans le cadre de l’Académie Internationale Olympique – à propos de l’éthique, l’éducation et la bonne gouvernance au sein du Mouvement olympique. Les éminents professeurs que vous rencontrerez au cours des deux semaines à venir vont vous fournir le cadre idéal pour démarrer vos débats et stimuler votre réflexion créative.

Je suis convaincu que vous tous, qui avez la chance de participer aux travaux de cette 57ème Session au lieu magique d’Olympie,vous serez inspirés par les thèmes choisis cette année. Et ce qui est essentiel, vous pourrez démontrer que l’Olympisme va beaucoup plus loin qu’une simple compétition sportive, qu’il s’agit d’une philosophie de vie, un système global fondé sur des valeurs pour un présent meilleur et pour l’avenir de l’humanité.»

Les parties musicales de la cérémonie ont été interprétées par Mme Calliope Veta, Mme Dora Loizou et M. Manolis Skoulas, accompagnés par l’Atelier de musique grecque de la Municipalité d’Athènes sous la direction de M. Angelos Ilias. La chorale de la Banque Commerciale de la Grèce a interprèté l’Hymne olympique et l’Hymne national grec sous la direction de M. Stavros Mperis.