Message du président de l’AIO Isidoros Kouvelos

Il y a exactement 60 ans, le 16 juin 1961, l’Académie Internationale Olympique ouvrait ses portes à la jeunesse du monde, inaugurant de la manière la plus impressionnante le centre d’éducation et de recherche olympique que le baron Pierre de Coubertin avait imaginé.

C’était le premier jour de la 1ère Session Internationale pour Jeunes Participants, qui se tenait à l’endroit où se trouvent aujourd’hui les installations de l’AIO, à Ancienne Olympie, avec la présence de 31 étudiants de 24 pays!

Depuis ce jour et pendant 60 années consécutives, l’AIO constitue le principal pilier de l’éducation olympique au niveau international, diffusant les valeurs olympiques à travers ses programmes éducatifs, formant chaque année les nouveaux ambassadeurs de l’Olympisme dans le monde entier.

En 1967, Avery Brundage, l’un des anciens présidents du CIO, a qualifié l’AIO de « Mecque de l’Olympisme », Juan Antonio Samaranch de « …centre spirituel et éducatif privilégié de l’Olympisme », tandis que Jacques Rogge, soulignant le long et fructueux travail de l’AIO, a déclaré que « cette Académie a été au fil des ans une pierre angulaire de l’éducation olympique ».

Cette année, le 60e anniversaire de l’AIO coïncide avec l’achèvement des travaux de rénovation totale de ses installations, qui ont été réalisées grâce au soutien financier du CIO, ainsi qu’avec le début d’une nouvelle ère pour ce Centre International d’Éducation Olympique.

Des installations modernes d’hébergement, de sport, de restauration et d’enseignement, répondant aux normes des plus grands centres de conférence, accueilleront dès l’année prochaine, les amis les plus dévoués de l’Olympisme et la jeunesse du monde entier qui vivront pendant quelques jours dans le cadre enchanteur de l’AIO, juste à côté de l’ancien stade qui a donné naissance aux Jeux Olympiques il y a 2.500 ans.

De nouveaux programmes éducatifs seront organisés en coopération avec le CIO et les travaux de l’AIO comprendront désormais toute forme de promotion de l’éducation olympique.

Le président du CIO, Thomas Bach, se référant au travail de l’AIO, a déclaré lors d’une récente allocution sur la colline de la Pnyx : « L’AIO agit à bien des égards comme le pilier académique du Mouvement olympique qui met en œuvre les principes éducatifs et sociaux de l’Olympisme. De cette façon, l’Académie Internationale Olympique soutient le CIO et l’aide à mieux poursuivre notre mission primordiale qui est de mettre le sport au service de l’humanité ».

En tant que Président de l’Académie Internationale Olympique, exprimant également la pensée des autres membres de l’Éphorie de l’AIO, je tiens à remercier tous ceux qui, à quelque titre que ce soit, ont offert leurs services pour que l’Académie soit universellement reconnue.

L’avenir de l’AIO dans le Mouvement olympique commence aujourd’hui à l’occasion de la célébration des 60 ans de sa fondation.