Mouvement olympique et politique internationale: faits et pensées

Une étude préliminaire

Dr Dionyssis Gangas, directeur de l’AIO

en collaboration avec le Dr Dimitris Gargalianos et Panagiotis Trikaliotis

Académie Internationale Olympique Athènes 2016

En mai 2016, l’Académie Internationale Olympique a publié une étude préliminaire du directeur de l’AIO, le Dr Dionyssis Gangas, comportant de nombreuses indications sur l’ingérence, dans la forme et dans le fond, de la politique nationale et internationale dans le Mouvement olympique.

L’une des questions les plus controversées et les plus sujettes à discussion qui, paradoxalement, a très peu préoccupé les analystes du Mouvement olympique, concerne les différentes formes d’influence de la politique interne et internationale sur l’évolution de l’Olympisme, tant pour ce qui est du contenu de sa philosophie que par rapport à sa mise en œuvre pratique à travers le sport organisé et notamment les Jeux Olympiques. Il est probable que l’absence de toute étude systématique et de mise en valeur de ce phénomène résulte du fait que, dans toute l’évolution du Mouvement olympique et notamment celle des Jeux, les différents événements qui caractérisaient l’interaction entre sport et politique ont été traités isolément et non en tant que branches d’un même arbre qui se sont étendues graduellement pour couvrir tous les aspects du phénomène de cette relation.

Le but de l’auteur de la présente étude est de permettre aux étudiants du programme Master en études olympiques de l’Académie Internationale Olympique et du Département d’organisation et de gestion du sport de l’université du Péloponnèse de comprendre plus facilement le rapport entre le Mouvement olympique et l’exploitation politique dont il fait l’objet, un sujet qui comporte en soi, de par sa nature, de nombreuses particularités.

La présente étude constituera le noyau d’un traité de l’auteur qui sera publié en 2017.